Novembre 2020, Maison Merise ouvre son site internet. Mais d’où vient cette marque de vêtements made in France ?

Moi, c’est Joëlle. Je ne suis ni styliste, ni photographe, ni webdesigneuse. 

Et pourtant, il me semble bien que j’ai fini par créer une marque de robes faites en France.

Tout est possible pour celle qui croit en ses rêves. 

Je vais dire comment j’ai créé une marque de vêtements made in France :

1 : une longue phase de réflexion

Tout d’abord, je me suis demandé ce qui me plait vraiment. 

La chose n’était pas facile puisque je l’avais oublié. Seul le bien-être de mon entourage comptait… et je ne regrette rien.

C’est seulement que j’avais oublié ce que l’on appelle son “Ikigaï”.

Et puis, un jour, c’est revenu. J’avais toujours eu envie d’apprendre à coudre.

J’adore l’univers feutré des couturières. J’en ai connu une pendant des années passées à ses côtés à la regarder coudre : elle s’appelait Léa, du nom de ma fille.

Alors, il y a deux ans, j’ai pris des cours de couture pour créer la robe idéale : élégante, agréable à porter et féminine.

Mais je n’étais pas styliste et j’avais besoin d’aide pour aller plus loin.

2 : s’appuyer sur le savoir-faire d’une styliste spécialisée dans la maille.

Alors j’ai fait appel à Stéphanie et c’est là que les choses ont pris forme.

Elle m’a aidée à découvrir mon propre univers que je cachais bien au fond de moi.

Nous avons passé le confinement à échanger sur cet univers resté secret pendant des années, à chercher le nom, à nuancer nos choix…

Puis, nous avons cherché notre façonnière.

Et comme de nombreuses marques, nous aurions pu choisir la facilité et chercher à l’étranger.

Mais pour moi, ce projet devait garder sa cohérence et sonner juste.

Après de nombreuses recherches, appels… nous avons finalement déniché la perle rare : un atelier de tissage au coeur de la Mayenne, et un filateur haut de gamme italien.

Marque vêtements made in France

3 : s’entourer des bonnes personnes avec des valeurs communes

Très vite, la robe a pris forme, et les premiers prototypes ont vu le jour. Il fallait alors rendre ce travail visible !

Car si la robe était belle et bien pensée, il lui fallait un photographe pour la sublimer.

Pour moi, choisir Nathanaël Charpentier a été une évidence.

Ses photos sont de véritables tableaux qui nous entraînent dans son monde.

Comme mon intuition m’avait réussi dans le choix des personnes qui m’entourent, je me suis à nouveau fiée à mon intuition pour choisir Audrey en tant que webdesigneuse (non sans m’assurer de son talent pour créer un écrin magnifique pour les marques).

J’ai écouté tous les conseils, j’ai accepté de passer pour celle qui ne sait rien et qui (mon Dieu!) ose avoir le culot de se lancer.

Marque vêtements made in France

4 : Oser montrer au monde ses créations made in France !

Une fois cette équipe réunie, n’allez pas croire que tout était fini… Hé, non…

il restait à faire le grand saut. Le saut dans l’inconnu et ça, ce n’est pas écrit dans les livres…

j’ai décidé que si je devais choisir entre : me jeter à l’eau ou rester m’ennuyer sur le bord, alors, je préférais me jeter à l’eau… et nager !

L’eau est parfois froide, mais en nageant… elle est plutôt bonne !

Alors si vous vous retrouvez dans mon parcours, dans mes choix et mes valeurs, accompagnez-nous.

Participez à la naissance de Maison Merise.

Aidez une jeune marque éthique de vêtements made in France, car aujourd’hui elle a besoin de tout votre soutien.

Permettez-vous de la voir grandir et de vous dire un jour, “Moi, j’ai participé à la mise au monde de Maison Merise !”.

Comment ?

Si le projet vous plait, soutenez-le simplement en partageant ce mail et en vous abonnant à notre compte Instagram ou Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *