Maison Merise

Comment j’ai créé une marque de vêtements Made in France: Maison Merise

A la recherche de la tenue idéale… une garde-robe pensée et raisonnée… par la créatrice.

Novembre 2020, Maison Merise ouvre son site internet. Mais d’où vient cette marque de vêtements made in France ?

1 : Faire le point sur nos expériences.

Après une longue expérience dans le commercial, puis dans la pédagogie, j’ai eu l’opportunité de faire un bilan : mes activités professionnelles passées m’avaient permis de développer mes compétences relationnelles et satisfaire mon goût pour transmettre et aider les autres (surtout les enfants), mais ma créativité et ma fibre d’entrepreneure avaient été sérieusement mises de côté.

C’est à l’occasion de ce bilan que je me suis rappelée la fascination que j’avais pour la mode et pour l’art. J’avais mis cette passion de côté et il était temps de la développer à travers mes activités professionnelles.

La créatrice Maison Merise
Joëlle Meurgues, Créatrice de la ligne Maison Merise

2 : Voir notre expérience comme un atout et développer la principale qualité des sportifs de haut niveau : la ténacité.

Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre des virages professionnels.

Ces changements peuvent être vus comme des ruptures ou, au contraire, comme des continuités logiques. En effet, en créant Maison Merise, j’ai rassemblé toutes mes connaissances et toutes mes compétences, afin de passer chaque étape. Un jour, un sportif de haut niveau m’a confié que la qualité principale d’un sportif qui réussit, c’est la ténacité. Je n’ai jamais oublié son conseil et je l’applique chaque jour dans mon entreprise.

Maison Merise
Maison Merise

3 : Se fixer un cap et s’entourer des bonnes personnes avec des valeurs communes.

Je me suis demandé comment faire entrer ma fascination et ma passion pour la mode dans mon quotidien professionnel. C’est ce que les Japonais connaissent très bien sous le nom de : « Ikigaï ».
J’ai rassemblé toutes mes connaissances en couture, et, très vite, je me suis fixé un cap, un objectif : créer la robe idéale. Rapidement, les premiers prototypes ont vu le jour et j’ai compris qu’un des secrets pour lancer son entreprise est de s’entourer des bonnes personnes. Les bonnes personnes sont celles qui ont les mêmes valeurs que vous et qui sont compétentes dans leur domaine.

Aujourd’hui, Maison Merise a trouvé son identité et les collaborations avec des personnes partageant les mêmes valeurs deviennent possibles.

Maison Merise
Maison Merise

4 : Être humble et accepter de ne pas savoir.

J’ai écouté tous les conseils que l’on me donnait, j’ai écouté des dizaines d’heures de vidéos d’entrepreneurs, de coachs, de spécialistes (merci internet), j’ai accepté d’être celle qui découvre de nouveaux univers et qui ose se lancer, qui ose plonger sans savoir si l’eau est froide ou non.

Maison Merise
Maison Merise

5: Oser s’exposer et montrer au monde ses créations Made in France !

Une fois les modèles créés, les photos faites, n’allez pas croire que tout était fini…
Il restait à faire le grand saut. Le saut dans l’inconnu et ça, ce n’est pas écrit dans les livres…
j’ai décidé que si je devais choisir entre : me jeter à l’eau ou rester m’ennuyer sur le bord, alors, je préférais me jeter à l’eau… et nager !
L’eau est parfois froide, mais en nageant… elle est plutôt bonne !

Je vous souhaite une belle découverte de Maison Merise.

Joëlle Meurgues – Créatrice de Maison Merise

Pour me contacter : joelle.meurgues@maisonmerise.com

Je suis à votre écoute pour vous accompagner dans vos choix, car comme vous l’aurez compris, je place la relation clients au cœur de ma passion.

Étole rose en coton
Étole rose en coton

Retrouvez nos 4 robes :

  • la Business woman ( dans un fil noir haut de gamme, cintrée juste comme il faut, un tombé parfait, en coton « écoresponsable)
  • la Citadine (noire, cintrée comme la précédente mais légèrement évasée en godets)
  • la Brise d’été (inspirée par les brises estivales, légère, féminine en bleu ou en rose),
  • la robe Léa (élégante et subtile en laine fine et douce).

Je vous en souhaite une belle découverte.

A lire également